La vie autour de LAVERSINE

La Picardie en route vers les 80 km/h

80km/h
Le passage aux 80 km/h au lieu de 90 km/h sur les routes secondaires sera effectif au 1er juillet.

Comme ici en forêt de Compiègne où la vitesse est déjà limitée à 80 km/h, les Picards vont devoir s’habituer à ce genre de panneaux.

LES FAITS
Le passage aux 80 km/h s’appliquera dès le 1er juillet sur les routes secondaires à double sens sans séparateur central.
La mesure, toujours très impopulaire auprès des Français, pourrait permettre de sauver 300 à 400 vies selon le Gouvernement.
En Picardie, 370 panneaux vont être installés dans les prochains jours et occultés avant l’entrée en application de la mesure au 1er juillet.

En Picardie, 370 panneaux vont être installés avant le 1er juillet

La pose des panneaux indiquant les nouvelles limitations de vitesse va débuter dans les prochains jours. Elle sera assurée par les équipes des centres d’exploitation des directions interrégionales des routes pour les routes nationales (RN), et par les équipes des unités territoriales, avec le concours du fournisseur, pour les routes départementales (RD). Cela concerne 180 panneaux à installer dans l’Aisne, 140 dans l’Oise, et seulement 50 dans la Somme.

Les panneaux seront masqués, avant d’être découverts le 1er juillet.

Combien va coûter l’opération  ?
Suivant leur dimension, les panneaux, fabriqués par deux sociétés situées en Franche-Comté et dans le Jura, coûteront de 50 à 100 euros. Pour le conseil départemental de la Somme, qui ne doit remplacer que 50 panneaux, la dépense est estimée à 3000 euros. La facture sera naturellement plus lourde dans l’Aisne (180 panneaux), et l’Oise (140 panneaux). Ces dépenses seront remboursées par l’État.

Quelles routes seront concernées, et pour quels conducteurs ?
La vitesse passera de 90 à 80 km/h sur les routes nationales et départementales à double sens, sans séparateur central. Tous les véhicules et conducteurs seront visés par la nouvelle limitation. Aucun changement, donc, pour les jeunes conducteurs, et les poids lourds, déjà limités à 80 km/h. Cet aspect du décret fait grincer les opposants à la mesure qui considèrent que le différentiel de 10 km/h avec les poids lourds permet un dépassement plus sûr.

Y-aura-t-il une tolérance au 1er juillet ?
Nul n’est censé ignorer la loi, et les automobilistes flashés au-delà des 80 km/h sur les axes concernés par la mesure ne bénéficieront d’aucune clémence. En Picardie, la tendance semble même vers davantage de sévérité. Dans l’Oise, le nombre de radars fixes devrait être doublé en 2019, alors que le préfet de la Somme vient d’annoncer un renforcement des contrôles suite à une hausse spectaculaire de 41 % de la mortalité routière dans le département depuis le début de l’année. Des accidents essentiellement liés à la vitesse, selon le préfet, qui s’est adressé dans un communiqué à ceux qui mettaient en cause l’état de la chaussée : «  Il faut cesser de crédibiliser ces mensonges quand on sait qu’aucun des accidents qu’a connu le département n’a pour origine l’état de la chaussée et qu’il est prouvé que la vitesse est une des causes majeures des accidents mortels et en toutes circonstances c’est un facteur aggravant. »

Combien de temps perdu sur la route ?
Pour se rendre compte de ce qui attend les automobilistes, nous avons testé la conduite à 80 km/h sur une route secondaire de la Somme. Entre Amiens et Péronne, via Albert (46, 4 kilomètres de distance), nos deux véhicules, l’un roulant à 90 km/h, l’autre à 80 km/h, sont arrivés à destination avec seulement 4 minutes d’écart. Une différence d’autant plus minime que le trajet s’est effectué en fin de matinée, à une heure où la circulation est relativement fluide. Un test qui semble rejoindre ceux réalisés par la Sécurité routière, qui estime qu’il faudra compter 45 secondes de plus pour un trajet de dix kilomètres, et deux minutes pour un trajet de 25 kilomètres.

Rouler moins vite permettrait également d’économiser 120 euros de carburant par an, et de réduire de 30 % les émissions de polluants.

la Gazette du centenaire

ferté milon

Ouverture du complexe aquatique Les Bains du Lac

Après plus 7 ans de travail, comprenant les études, le concours de maitrise d’œuvre, le début des travaux, la pose de la première pierre, la création des bassins, la mise en eau et les différents tests,  et 23,5 millions d’investissements (72% financé par GrandSoissons Agglomération, le complexe aquatique « Les Bains du Lac » a ouvert ses portes au public le samedi 31 mars 2018.
 
Avec plus de 1300 visiteurs en 3 jours, Les Bains du Lac ont proposé aux visiteurs de découvrir la halle bassins et l’espace balnéo.
 
Depuis mardi 3 avril 2018, les activités ont repris et le complexe aquatique Les Bains du Lac s ‘améliore sans cesse pour répondre aux attentes et besoins des usagers.
 
Prochainement l’espace cardio-biking ouvrira, suivi de la restauration. Une mise à jour des horaires est également prévue dans les prochains jours.

Pour plus d’informations retrouvez Les Bains du Lac sur internet via son site internet : www.lesbainsdulac-grandsoissons.com 

ainsi que sur Facebook : https://www.facebook.com/lesbainsdulac


AISNE 14-18  LE CENTENAIRE

14-18

Un 360° en haut de la tour Mangin, en forêt de Retz


Dans moins d’un mois, la tour Mangin, haute de 25 m, va être ouverte au public dans la forêt de Retz, près de Villers-Cotterêts, dans l’Aisne. Après huit étages et 180 marches, on a le droit à une vue magnifique à 360º sur la forêt de Retz et ses alentours, de Soissons à la Vallée de la Marne.

Cette tour est une reconstitution de l’observatoire construit durant la Grande Guerre par le général Mangin. Ce dernier l’utilisa afin de planifier la contre-offensive du 18 juillet 1918, qui a conduit à l’Armistice du 11 novembre 1918.

Dès son ouverture mi-juillet, l’accès à la tour sera gratuit.


Bureau de poste de Ambleny

Pour rappel, le bureau de poste de Ambleny est fermé définitivement.
Voici les horaires de l'agence postale au 11, rue de la Tour, Ambleny :

Lundi : fermé
Mardi 9 h 30 – 12 h 30
Mercredi 9 h 30 – 12 h 30
Jeudi 9 h 30 – 12 h 30
Vendredi 9 h 30 – 12 h 30
Samedi 9 h 30 – 12 h 30

N° non surtaxé : 36 31

Les grands projets pour Villers-Cotterêts, Vic-sur-Aisne et la Ferté-Milon

piscine

Les grands chantiers de la communauté de communes Retz-en-Valois, qui regroupe les communes situées autour de Villers-Cotterêts, la Ferté-Milon, et Vic-sur-Aisne ont été présentés ce vendredi soir.

La nouvelle piscine
« Les travaux de la piscine doivent débuter à la fin du premier trimestre. Nous assurerons, malgré les travaux, un accueil sans interruption », a souligné le président de la toute récente communauté de communes de Retz-en-Valois Alexandre de Montesquiou, ce vendredi soir, lors de la présentation publique de cette nouvelle entité regroupant 54 communes.

TRAITEUR

Verrines

54 rue du Pont Cheminet

02290 Ambleny

07 83 33 67 04

Site Internet


Infirmières libérales

Mme GENTY Caroline
Tél : 03 23 59 07 54
Tél : 06 08 21 38 09

Mme SZELAG Nathalie
Tél : 03 23 59 05 08
Tél : 06 19 25 35 04

Sur rendez-vous

3 Place Auguste Reberot, 02600 Cœuvres-et-Valsery


Agence postale d’Ambleny

Poste Ambleny

Lundi : fermé
Mardi 9 h 30 – 12 h 30
Mercredi 9 h 30 – 12 h 30
Jeudi 9 h 30 – 12 h 30
Vendredi 9 h 30 – 12 h 30
Samedi 9 h 30 – 12 h 30

Agence postale d’Ambleny 
11, rue de la Tour

N° non surtaxé : 36 31

levase

Lire le dernier Bimensuel gratuit d'informations locales du Soissonnais

journal virtuel

Services d'urgence

Cab Medical Wilmart Haxaire
Médecin généraliste
8 r Mahieux,
02290 AMBLENY
Tél : 03 23 74 24 30

Tél : 03 23 74 28 69


Centre Hospitalier
Hôpital
46 av Gén de Gaulle,
02200 SOISSONS
Tél : 03 23 75 70 70


Pharmacie
Corroyer – Marlière
5, rue Dantale
02290 AMBLENY
Tél.
03 23 74 20 01

pharmacie.ambleny@gmail.com


Commerces proches

La Boulangerie D'Antoine
Boulangeries-pâtisseries (artisans)
3 r Gais Voisins,
02600 COEUVRES ET VALSERY
Tél :
03 23 73 49 93


Café de la Mairie
Débit de tabac, FDJ, PMU
2 pl Auguste Reberot,
02600 COEUVRES ET VALSERY
Tél :
03 23 55 80 37